PAROI FORÉS
TARIÈRE CREUSE

Les différents types d’ouvrage concernés

L’usage des pieux forés tarière creuse est destiné aux bâtiments et aux ouvrages d’art. Cela permet d’assurer une parfaite solidité et une stabilité garantie de l’ouvrage sans considérer la nature du sol. Son domaine d’application s’adresse également aux travaux de soutènement ainsi qu’aux potentialités de fouilles urbaines.

La méthode de forage de pieux à la tarière creuse

La méthode de forage à l’aide de pieux forés tarière creuse est la plus couramment usitée lorsque le terrain connait un sol sans contrainte spécifique. Les pieux forés sont élaborés avec une tarière à axe creux. La longueur de la tarière équivaut à la profondeur des fondations requises suivant la nature du sol et le type d’ouvrage. En effet, la tarière est extraite du sol lorsqu’en simultané, le béton est injecté à l’aide de l’axe creux de la tarière au lieu et à la place du sol existant.

Un système adapté pour les fondations profondes

Les pieux forés tarière creuse sont adaptés à des fondations profondes. La tarière est une sorte de vis sans fin qu’on fore dans le sol à une profondeur définie. Le béton pompé et injecté à faible pression par l’âme creuse de la tarière. Ainsi, la pression et le volume du béton font l’objet d’un enregistrement en continu et d’un contrôle attentionné afin de construire un pieu sans aucun défaut. Ce type de procédé est également requis dans les zones sismiques. Dans ces zones, les pieux forés nécessitent une armature. C’est particulièrement recommandé lors d’efforts horizontaux ou dans le cadre d’arrachements. Pour cette activité, une cage d’armature est descendue dans le béton frais à injecter.

Les différentes exécutions des travaux liés aux pieux forés tarière creuse

Quand la tarière est visée dans le sol qui n’est pas excavé pour cette opération, on procède à l’injection du béton par le fond du forage. Le béton est injecté par l’axe creux central qui est lié à la pompe à béton. Lors du retrait de la tarière toujours dans le vissage, la tenue du fût de forage est effective grâce à cette technique des pieux forés tarière creuse. Ainsi, la phase d’injection du béton en permanence sans discontinuité garantit la non-contamination du sol en déblai. En surface, on procède à l’évacuation des déblais. Le bétonnage est stoppé. La phase de recépage est exécutée sur le béton frais. On met en place les armatures d’attente pour la suite des gros œuvres.