CERCLAGE

Qu’est ce que le cerclage

Dans le cadre de la construction d’une maison ou d’un immeuble, nombreux sont les techniques qui sont exploités pour assurer la sécurité des personnes sur le chantier, mais aussi pour éviter l’effondrement de la construction elle-même. Le cerclage représente l’une des techniques exploitées justement pour protéger une construction en cours. À la base, il s’agit d’une structure rigide qui sert pour encercler les différents étages d’un bâtiment. Réalisé par les experts dans la construction de bâtiment, un cerclage doit se faire avec beaucoup d’agilité étant donné qu’il est garant de la finalisation d’une construction.

La réalisation d’un cerclage

Une forme plus traditionnelle du chaînage, le cerclage s’effectue en quelques étapes. La réalisation peut varier d’un chantier à un autre, toutefois, il existe des bases qu’il faut réaliser dans l’exécution de cette forme de chaînage. Déjà, avant d’effectuer le cerclage, les murs ou les façades destinées à recevoir le cerclage doivent être sur le même niveau. Parfois, il est donc nécessaire de recourir d’abord à un décoffrage. Une fois cette étape terminée, il est possible de commencer le cerclage par le ferraillage.

Le ferraillage, base du cerclage

Lors du ferraillage, les extrémités des fers devront être adaptées comme elles se doivent pour assurer une meilleure liaison. Dans le cas où il est nécessaire de renforcer encore plus le cerclage, il est envisageable de se servir de fers à bétons en plus pour le ferraillage. Ceci permettra de mieux protéger la zone basse du cerclage. Il faut toutefois préciser qu’il est essentiel de bien réaliser le ferraillage étant donné que c’est sur lui que se repose le cerclage. Une fois le ferraillage terminé, il faudra s’assurer que les fers sont bien fixés avant de couler le béton dans le coffrage.

Le coulage du béton

Il existe différents moyens pour réaliser le coulage du béton dans le coffrage. Si le chantier n’est pas trop important, le plus simple c’est de se servir d’une pelle et d’un seau. Durant le procédé, il est important de s’assurer que les armatures restent immobiles. Pour assurer l’étalage du béton, et surtout pour évier les formations de vide sur certaines zones, il faudra se servir d’une truelle. Après quelques jours, lorsque l’ouvrage est bien sec, il suffit de décoffrer avec précaution.